France : une dette à 260% du PIB !

La pesante pression fiscale récente n'a eu qu'un impact infime sur notre endettement – près de 96% du PIB - qui continue donc une tendance haussière. Encore s'agit-il là que de la dette au sens courant, abstraction faite des engagements hors-bilan. La somme des deux dépasse inexorablement 5.300 milliards.

Dans cette question de dette publique, on abreuve les médias d'informations sur les quelques 2.000 milliards de dette au sens de Maastricht et on demeure peu disert sur près de 3.300 mds d'engagements hors-bilan que l'Etat a contractés. La rectitude n'y trouve pas son compte : d'aucuns diraient les choses ne sont pas d'équerre.

Not found

Not found

Recension du livre de Jacques ATTALI

Jacques Attali : un livre à valeur de grand dessein Le dernier livre de Jacques Attali se nomme " Devenir soi " et a pour sous-titre " Prenez le pouvoir sur votre vie ! " " Vaste programme ! " aurait pu dire le Général de Gaulle. Mais, à la lecture, il s'agit plus d'une forte invitation qu'à un programme. L'affaire est donc plus subtile.

Pour résumer sans caricature, mais brièveté, la situation. Jacques Attali et sa sagacité intellectuelle avérée ont élaboré – depuis des décennies - des schémas et des dessins qui nous ont expliqué l'économie. Ici point d'exposé pédagogique voire magistral mais l'énoncé patient et méthodique d'un dessein : celui qui doit régir l'existence humaine. Du dessin au dessein, il y a la frontière du destin humain. Du schéma économique au schème transcendantal, il y a une nouvelle frontière individuelle et sociétale qu'appelle de ses vœux ardents Jacques Attali.

Hommage à Monsieur Simon NORA, ami d'épreuves

Une fiche wikipédia ou une notice who's who suffisent à présenter la carrière et le superbe parcours de Monsieur Simon Nora.

Ce fut un haut fonctionnaire remarquable qui sut servir avec attention et pertinence son pays depuis les ministères Mendès-France aux années Chaban-Delmas de la " Nouvelle Société".

Pour ma part, comme beaucoup, je l'ai découvert par deux écrits de haute tenue : ses rapports relatifs aux entreprises publiques et celui relatif à l'informatisation de la société française.

Admis en 1982 à l'Ecole Nationale d'Administration, j'ai de facto fais connaissance avec le Directeur qu'il était alors.

Le budget 2015 et ses illusions

Le projet de loi de finances ( PLF ) a été arrêté hier en Conseil des ministres avec plus d'une dizaine de jours de retard sur le calendrier prévu. Autant dire que l'exercice a été laborieux et qu'il faut loyalement songer aux efforts et à la charge de travail des concepteurs de Bercy.

Le projet de loi de finances ( PLF ) a été arrêté hier en Conseil des ministres avec plus d'une dizaine de jours de retard sur le calendrier prévu. Autant dire que l'exercice a été laborieux et qu'il faut loyalement songer aux efforts et à la charge de travail des concepteurs de Bercy.

Et pourtant, le résultat n'emporte pas la conviction pour plusieurs raisons qu'il est impérieux de lister.

1 ) Le taux de croissance retenu pour 2015 est exagéré :

Investissements : les surprises de l'analyse

L'investissement est un des moteurs de la croissance. D'autant plus en période de faible demande et de pouvoir d'achat contraint. Or, une analyse de l'investissement en France rapporte plusieurs surprises au regard des idées alors qualifiables de reçues.

1 ) La segmentation usuelle de l'investissement est un faux ami analytique :

Emprunts toxiques et Dexia : le coup de Jarnac à 17 milliards

Les contribuables locaux ont en mémoire la question des endettements de " leur " ville ou de leur département via des emprunts dits toxiques. De même, les plus attentifs connaissent bien le nom de la banque Dexia qui est au centre de nombreux contentieux. Une récente loi de fin juillet 2014 vient de bouleverser le paysage juridique de cette question.

Les contribuables locaux ont en mémoire la question des endettements de " leur " ville ou de leur département via des emprunts dits toxiques. De même, les plus attentifs connaissent bien le nom de la banque Dexia qui est au centre de nombreux contentieux. Une récente loi de fin juillet 2014 vient de bouleverser le paysage juridique de cette question.

 

1 ) Jurisprudence de Nanterre en 2013 et département de la Seine Saint-Denis :

Emission radio : "Du grain à moudre "

FRANCE CULTURE : " Du grain à moudre " le 29 Juillet 2014.

Du grain à moudre : des professions réglementées à l'Etat Providence: par quoi la France est-elle vraiment bloquée ?

ETI et gouvernance : questions d'actualité

Selon un diagnostic partagé et quasi-consensuel, la France ne dispose pas assez d'ETI au regard de ses grands partenaires européens. Une fois ce constat rappelé, il est pertinent d'examiner la question de la gouvernance des ETI et ce qui l'environne. Tout d'abord, un rappel de la notion de gouvernance est requis : il s'insère dans un premier temps de réflexion à dominante institutionnelle et juridique. Dans un deuxième temps, selon une dominante méso-économique, la gouvernance sera rapprochée des modes de financement et de l'ETI et de ses stratégies possibles de croissance. Ceci afin de repérer si des invariants de la gouvernance peuvent se trouver infléchis par le financement. Enfin, dans un troisième temps, la gouvernance de l'ETI sera examinée sous l'angle de l'indépendance de la firme et de sa destinée stratégique recherchée par ceux qui la contrôlent.

1 ) LA GOUVERNANCE DANS UNE ETI RECOIT UNE DEFINITION FORMELLE QUI NE DOIT PAS MASQUER UNE DYNAMIQUE INCESSANTE MARQUEE PAR L'EXPRESSION DE RAPPORTS DE POUVOIRS NON HERMETIQUES :

1.1 ) Comment définir fidèlement la notion de gouvernance ?

Pages

Related Links

Partner Links